2014

2ème semestre

À Ker-an-Dero, la galoche sur billot a fait son entrée

Les joueurs de galoche sur billot de Lanmeur ont offert une belle après-midi aux résidants de la maison de retraite. Des parties de jeu sur l'esplanade ont rappelé les loisirs d'antan. D'autres démonstrations et concours vont suivre au cours du mois d'août. [Ouest-France 7 août 2014]


La mini-ferme de Marie bien accueilli à Ker-an-Dero

Comme l'année dernière, la mini-ferme de Marie a rendu visite à la maison de retraite de Ker-an-Dero.

Marie Cauvin du Cloître-Saint-Thégonnec, et sa ferme pédagogique avec ses lapins, hamsters, poules et cochons dindes ont fait le bonheur des résidants, vendredi après-midi. Mais aussi des enfants du centre de loisirs qui ont rejoint les résidants en cours d'après-midi.

Créer du lien social, stimuler les sens, réveiller les sensations, parfois recroquevillées au fond de soi, par le toucher, voilà l'un des objectifs de cette mini-ferme. Ainsi chacun a pu choisir un animal et l'installer sur ses genoux et lui prodiguer ses caresses. Car c'est de cela qu'il agit, en fin de compte. « D'une vraie caressothérapie », explique cette fermière pas comme les autres. Une mini-ferme qui sème son bonheur un peu partout. À Kermorgant au Cloître-Saint-Thégonnec où Marie Cauvin accueille des groupes des plus jeunes au moins jeunes. Où en itinérant, comme cet été sur le marché des lundis animés, à Guerlesqsuin. [Ouest-France 26/08/2014]

Les résidants de Ker-an-Dero à la fête du four à pain

Les bénévoles ont été aux petits soins pour le groupe de résidants de la maison de retraite de Ker-an-Dero qui ont choisi de participer à la fête du four à pain, vendredi. Un rendez-vous intergénérationnel qui s'inscrit dans la volonté d'ouverture vers l'extérieur de Ker-an-Dero. [Ouest-France 09/09/2014] 

Tournezick a fait chanter les résidants de Ker-an-Dero

Tournezick, duo formé par Michèle et Jean-Pierre et l'orgue de barbarie ont enchanté les résidants de Ker-an-Dero et leurs familles. Rendez-vous est pris pour d'autres après-midi en chansons ! [Ouest-France 04/10/2014]

Un pôle d'action sociale et solidarité bientôt à Ker-an-Dero 

Perspective de l'Ehpad de Ker-an-Dero avec, à l'avant, le pôle d'action sociale.
Perspective de l'Ehpad de Ker-an-Dero avec, à l'avant, le pôle d'action sociale.

Le projet est ambitieux et entrera bientôt dans sa phase réalisation avec démarrage du chantier au deuxième trimestre 2015. C'est le Centre communal d'action sociale qui pilote cette création d'un pôle d'action sociale et solidarité avec aussi la restructuration et l'extension de l'Ehpad de Ker-an-Dero.

La présentation du projet était à l'ordre du jour du conseil, ce jeudi. Un projet dont le coût estimé, hors subventions, s'élève à 5 millions d'euros et qui est qualifié « d'innovant, visant à animer et coordonner le parcours des personnes aidées (personne âgée, handicapées) ». Le pôle d'action sociale et solidarité se situera à l'avant de l'Ehpad. Ce nouveau pôle regroupera le siège du CCAS, les locaux d'aide et d'accompagnement à domicile et d'autres structures de soutien comme la Banque alimentaire ou les locaux d'accueil pour les permanences des partenaires (caisse de retraite, psychologue etc.).

Plate-forme multiservice sociale

L'objectif est de créer une plate-forme multiservices autour de la personne âgée. Un accompagnement de son domicile jusqu'à son entrée en établissement, en lien aussi avec les logements locatifs pour personnes âgées, en face de l'Ehpad, et gérés par le CCAS, « Concernant l'extension de Ker-an-Dero, qui sera construite en continuité avec le pôle, vers l'arrière, il n'y aura pas augmentation de capacité d'accueil », précise Johan Milin, directeur du CCAS. « Il y aura création de sept chambres individuelles, ce qui permettra à chacun des soixante résidants de vivre en chambre seule. »

D'autres aménagements concernent l'agrandissement des espaces animation et salle à manger, d'un nouveau pôle soin, et un nouveau pôle logistique (lingerie et cuisine). « L'objectif est d'améliorer l'espace de vie, d'animation et de restauration », pointe encore Johan Milin.

Prévue également la création d'un accueil de jour interne pour des personnes désorientées (maladie d'Alzheimer et autres déficiences), en leur proposant des activités adaptées. Douze à quatorze personnes par jour pourront ainsi bénéficier de soins et d'une attention particulière.

La réalisation de l'ensemble est confiée au cabinet Yves-Marie Maurer de Rennes, retenu dans le cadre d'un concours d'architecture, en 2013, « Il a su intégrer les propositions du personnel qui a été associé pendant plusieurs mois à l'élaboration du projet, lors de réunions de travail », souligne Johan Milin. [Ouest-France 18/10/2014]

Ker-an-Dero : une Semaine bleue créative et citoyenne 

Le repas avec les enfants du centre de loisirs, un moment tout particulièrement apprécié par les résidants.
Le repas avec les enfants du centre de loisirs, un moment tout particulièrement apprécié par les résidants.

« Créatif et citoyen », ce fut le thème choisi cette année à la maison de retraite de Ker-an-Dero pour la Semaine bleue, dédiée aux personnes âgées et retraités.

Les deux animatrices de la résidence, Marie-Claire Guyader et Nicole Bonaventure, ont proposé un programme varié avec animation chaque jour de la semaine. Chaque résidant a pu trouver son petit brin de bonheur et faire son choix entre après-midi accordéon avec Daniel Le Port, démonstration de vannerie avec Gwialenn ar vro, jeux de société avec le club des retraités, bal d'automne avec Patrick Le Page et compère et danses bretonnes avec le groupe de Lanhouarneau.

Un autre volet était réservé aux échanges intergénérationnels. Il y a eu ainsi un après-midi discussion avec les jeunes de la Maison familiale et rurale de Morlaix sur le thème « citoyen », un repas pris en commun avec les enfants du centre de loisirs et une visite des enfants de la crèche La baleine bleue. [Ouest-France 24/10/2014] 

Ker-an-Dero. Fête des classes

Lors de la fête des classes à Ker-an-Dero, une dizaine de résidants, nés en 1919, pour les doyens, jusqu'en 1939, pour les plus jeunes, se sont retrouvés autour d'une table festive, où bon nombre de souvenirs ont été évoqués. Les événements marquants de leur année de naissance ont fait l'objet de commentaires particuliers et d'un échange fourni entre les participants. [Télégramme 11/12/2014]

Partagez ce site

en un clic !