2016

Résidence Ker an Dero. C'est noël tous les jours

Après le Kafe brezhoneg, les ateliers manuels de décoration de Noël avec les élèves de la MFR, le thé dansant, Mona Jaouen est venue chanter avec sa commère à la résidence Ker an Dero. Des contes de Noël ont été racontés par Antoine Fondrier avant le traditionnel repas de Noël, animé par les « Diatonique Penn ar Bed ». De son côté, la chorale Cantare de Pleyber-Christ, accompagnée à la guitare par Didier Dréo, a offert aux résidents, un miniconcert dirigé par la chef de choeur Jo Van Bouwel, avec des chants traditionnels de Noël. Les animatrices de la résidence, Marie-Claire Guyader et Nicole Bonaventure ont noté que « cet instant musical avait été bien apprécié par les résidents ». [Télégramme 22/12/2016]

A Ker an Dero, on prépare les fêtes de Noël

Les élèves de la maison familiale rurale de Kerozar de Morlaix sont des hôtes réguliers de la maison de retraite de Ker-an-dero. Des visites qui s'inscrivent dans leur parcours de formation de service à la personne et qui ont pris dernièrement un air festif. Dix-neuf élèves ont animé un atelier de confection de décoration de Noël. Un travail mené en binôme et qui a abouti à un beau résultat, que les résidants apprécieront tout au long des fêtes. « Cet étroit partenariat avec Kerozar se poursuit », commente Marie-Claire Guyader, l'une des animatrices de la résidence. « D'autres animations en lien avec les fêtes de Mardi gras sont déjà programmées en janvier. » [Ouest-France 15/12/2016]

À l'Ehpad Ker-an-Dero, c'est le pompon !

Depuis plusieurs semaines, l'Ehpad Ker-an-Dero vit au rythme de la solidarité. Avec l'aide des bénévoles, les résidants réalisent des pompons porte-clés au profit du Téléthon. Pour en acquérir, c'est facile : ils sont en vente à la résidence ! [Ouest-France 16/11/2016]

À Ker an Dero, c'était le repas de fêtes des classes !

Les résidants de la maison de retraite nés en 1921, 1926, 1931, 1936 et 1941 se sont retrouvés pour la fête des classes autour d'un bon repas. Échange de souvenir avec lecture du journal de leur année de naissance et bonne humeur ont été au menu ! [Ouest-France 14/11/2016]

Théâtre et solidarité ont fait salle comble ce week-end

Belle réussite pour la jeune association Main dans la main avec les anciens de Ker an Déro. Sa toute première manifestation, du théâtre, a fait salle comble, deux fois de suite. Le public a applaudi samedi soir et dimanche après-midi L'étudiante et Monsieur Henry, une pièce d'Yvan Calbérac, jouée par la compagnie Bons bours ensemble. Le bénéfice servira à l'animation, au financement des activités et à l'amélioration du confort des résidants de la maison de retraite. D'ailleurs, l'association lance un appel aux bénévoles pour rejoindre cette initiative d'accompagnement des résidants au sein de l'établissement. [Ouest-France 02/11/2016]

Du théâtre au bénéfice de Ker-an-Dero, ce week-end

La compagnie théâtrale plourinoise Bons Jours Ensemble sera samedi 22, à 20 h 30, et dimanche 23, à 15 h, sur les planches de la salle du Cheval-Blanc pour présenter une comédie d'Yvan Caberac, L'étudiante et Monsieur Henri. « Le bénéfice de ces deux représentations servira à l'animation, à l'amélioration du confort des résidants de la maison de retraite de Ker-an-Dero et au financement d'activités au sein de l'établissement », annonce l'association Main dans la main avec les anciens de Ker-an-Dero, organisatrice de ces représentations.

Billetterie : carte en vente à Ker-an-Dero, La Boisselerie, Ti-an-Oll au tarif de 6 € la carte, 7 € sur place. Réservation au 06 71 47 92 63 ou 06 81 26 05 64. [Ouest-France 20/10/2016]

À Ker an Dero, le triporteur réjouit les résidants

L'association À vélo sans âge offre des balades gratuites aux personnes âgées vivant dans les maisons de retraite. Pour garder un lien avec l'extérieur.

Insolite

« Il n'y a pas de doute, cela fait le buzz », commente avec un large sourire Marie-Claire Guyader, animatrice à la maison de retraite de Ker an Dero.

En effet, peu de résidants manquaient à l'appel, mardi. Toutes les chaises étaient prises pour l'événement de l'après-midi : la présentation d'un triporteur par Ernest Le Bris, président de l'association À vélo sans âge.

Son objectif ? « Offrir aux résidants de maison de retraite des promenades gratuites, afin de leur permettre de rester membres actifs de la communauté et de leur redonner le droit de vivre la ville et la nature. »

Des « pilotes » bénévoles

Une idée qui n'a pas mis longtemps à faire le tour des maisons de retraite. Ernest Le Bris a un carnet de commandes rempli auprès des établissements du pays de Morlaix. Et des bénévoles ne se sont pas fait attendre non plus pour conduire l'engin à batterie électrique.

« Actuellement nous avons cinq triporteurs et vingt-deux bénévoles pour organiser des sorties », se réjouit Ernest Le Bris, qui envisage l'achat de cinq autres triporteurs.

À Ker an Dero, ce sont deux femmes, Alice Berder et Jeannie Mignon qui ont inauguré ce nouveau mode de transport et de sortie. C'est avec un « très bien » et un large sourire que les deux passagères ont commenté leur balade. « Nous avons même vu de beaux potirons dans un jardin. » On l'aura compris, ce fut le bonheur, tout simplement ! [Ouest-France 29/09/2016]

Les résidents de Ker an Dero accueillent Miss Finistère

Sa visite était attendue. Et toutes les places étaient prises dans la salle de séjour de la maison de retraite pour accueillir Lou Dubrulle, la nouvelle Miss Finistère. Une visite programmée par les deux animatrices de la résidence, Nicole Bonaventure et Marie-Claire Guyader.

Une idée qui a donc été plébiscitée au vu du public. Âgée de 22 ans, Lou Dubrulle est venue en voisine, car elle est originaire de Plougonven. La jeune femme a été accueillie sous les applaudissements du public. En majorité, des résidentes. Parmi elles, une ancienne reine de beauté, Cécile Plougonven, qui avait remporté ce titre en 1947 ! Celui de Lou Dubrulle n'a que quelques mois. Elle a été élue Miss Finistère, parmi dix-sept candidates, le 16 avril à Saint-Pol-de Léon.

La rencontre s'est déroulée autour de la projection d'une vidéo de cette soirée du concours de Miss Finistère, suivie d'un goûter pris en commun. Quant au titre de Miss Finistère, la jeune femme n'en restera pas là. « Je vais participer au concours Miss Bretagne, le 30 septembre à Gourin », annonce Lou Dubrulle, sous les encouragements du public ! [Ouest-France 26/08/2016]

Les enfants rendent visite aux résidents de Ker an Dero

C'est désormais une visite bien inscrite sur le planning du centre de loisirs. Celle d'aller à la rencontre des résidents de la maison de retraite de Ker an Dero avec, au programme, un après-midi de jeu et un goûter pris en commun. Jeux de quilles et d'adresse et quelques chants ont ponctué cette dernière visite.

Dans une semaine, tout le monde se retrouvera à midi, lors de la fête du four à pain. [Ouest-France 22/08/2016]

Un nouveau fest-deiz à la résidence de Ker an Dero

Les animations d'été se suivent à la maison de retraite de Ker an Dero. Après le goûter chez Mauricette Cotty et le fest-deiz du groupe des Korrolerien Montroulez, c'est encore un fest-deiz qui a animé la résidence. Cette fois-ci, les animatrices de Ker an Dero, Nicole Bonaventure et Marie-Claire Guyader ont invité le groupe de danse bretonne de Lanhouarneau sur le plancher. Quelques résidents n'ont pas hésité à rejoindre la ronde. Et l'une d'entre eux, Valentine Colleter, a accompagné la gavotte en kan ha diskan. [Ouest-France 18/08/2016]

Mauricette offre le goûter aux résidents de Ker-an-Dero

Pendant de nombreuses années, Mauricette Cotty a animé l'atelier floral et la poterie à Ti-an-Oll. Mais on la voit aussi très régulièrement rendre visite à la maison de retraite de Ker-an-Dero, pour échanger avec les résidants et animer des activités. Mais la semaine dernière, c'est chez elle, à la Croix de Pierre à Plougonven, qu'elle a reçu les résidants et leur a offert un goûter dans son beau jardin. Ainsi, une dizaine de bénévoles de l'association Main dans la Main ont accompagné vingt et un résidants à cette escapade plougonvenoise.

« Une belle initiative qui a permis aux résidants une sortie gourmande et de proximité, tout en leur offrant un bol d'air », soulignent les deux animatrices de la résidence, Nicole Bonaventure et Marie-Claire Guyader.

La prochaine sortie est déjà programmée. Ce sera à domicile au centre-bourg, pour la fête du four à pain, qui aura lieu le 26 août. [Ouest-France 13/08/2016]

Ker-an-Dero : un fest-deiz a animé la résidence

En été aussi, les après-midi récréatifs figurent au programme des divertissements proposés à la maison de retraite de Ker-an-Dero. Comme ce fest-deiz qui avait réuni les résidents et leurs familles, ainsi que les enfants du cercle morlaisien de danse bretonne Korollerien Montroulez et le groupe de danse bretonne de Pleyber-Christ. Un fest-deiz apprécié par tous. Et ce ne sera pas le dernier. « Nous attendons sous peu les danseurs de Lanhouarneau », annonce l'une des animatrices de la résidence, Marie-Claire Guyader. [Ouest-France 08/08/2016]

CCAS. Des services en un seul lieu

Murielle Le Gall, assistante sociale ; Charlotte Roussel, responsable du secteur aide et accompagnement à domicile ; Marie-Christine Coz, adjointe chargée des affaires sociales et solidarité ; Marie-Ange Hamon, comptabilité et Johan Milin, directeur du CCAS, devant les nouveaux locaux du Pôle action sociale.

 

Après un an de travaux, le Pôle action sociale est opérationnel. Il regroupe l'ensemble des services gérés par le Centre communal d'action sociale. L'équipe a emménagé dans ses nouveaux locaux, qui jouxtent la résidence Ker-an-Dero. Le Pôle action sociale regroupe l'Ehpad Ker-an-Dero, le service aide et accompagnement à domicile, les logements adaptés pour personnes âgées et handicapées et l'action sociale et solidarité. « Avec ce pôle, il s'agit de coordonner le parcours d'accompagnement des personnes aidées et âgées », explique Johan Milin, le directeur.

560  m² de locaux


Actuellement, 180 personnes bénéficient de services à domicile, 80 de l'aide sociale (colis, aides financières et transports scolaires). Soixante-quatre résident en maison de retraite, neuf sont en location dans des logements T2 adaptés. Soixante-quinze salariés sont répartis à la maison de retraite, au service aide et accompagnement et en tant qu'auxiliaires de vie. Les locaux de 560 m² abritent désormais la partie administrative, la direction, la Banque alimentaire, un bureau pour les intervenants extérieurs (caisses de retraite, psychologue), une salle d'animation, une salle de réunion et un patio. « Nous allons très vite développer le portage des repas et la lingerie à domicile. Dans l'avenir, nous pensons installer ici un salon de coiffure et soins esthétiques, un café et une médiathèque », poursuit Johan Milin.
Contact
Standard général, tél. 02.98.72.64.00. Service aide et accompagnement à domicile : tél. 02.98.72.64.04.     

[Télégramme 24/06/2016]

Ker-an-Dero. Des bénévoles à l'écoute

Avec la présidente, Nicole Péron, les bonnes volontés de l'association « Main dans la main pour les anciens » travaillent sans relâche pour promouvoir la vie sociale au sein de la résidence Ker-an-Dero.
L'association « Main dans la main avec les anciens » ne fait pas beaucoup de bruit mais elle prouve son efficacité chaque jour auprès des anciens de la résidence Ker-an-Dero. Ce sont les bénévoles qui aident et accompagnent les résidents qui se sont constitués en association depuis 2013. Aider et promouvoir la vie sociale et l'animation au sein de la résidence est leur objectif.

Des ateliers dirigés par l'association


Les membres de l'association travaillent en coordination avec les animatrices de Ker-an-Dero et prêtent main-forte lors des sorties et dans les ateliers de chant, lecture, travaux manuels et, récemment, l'atelier couture. En raison des travaux actuels pour le développement de la résidence et l'installation du pôle social, « Main dans la main avec les anciens » se concentre, en ce moment, essentiellement sur les ateliers. La présidente, Nicole Péron et les membres du bureau, Annie Scouarnec, Annie Abgrall, Nicole Helias, Martine Mazé et Marie-Thérèse Puil se retrouvent régulièrement dans la salle prêtée par la direction pour organiser leur travail. L'association vit de la cotisation des adhérents et des dons des familles et la présidente ne cache pas que ces dons sont les bienvenus en ce moment. [Télégramme 28/05/2016]

Contact
Tél. 02.98.72.54.17.

Le pôle d'action sociale dans ses nouveaux locaux

Le nouveau bâtiment communique avec la maison de retraite de Ker-an-Dero. La nouvelle structure englobe tous les services d'aides sociales en créant un lieu de vie ouvert.

 

Nouveau nom, nouveaux locaux. Ne l'appelez plus "Centre Communal d'Actions Sociales". Désormais, c'est le pôle d'action sociale qui gérera le secteur social de la commune.

La structure rebaptisée vient d'aménager, rue des Genêts. Un bâtiment conçu en prolongement de la maison de retraite de Ker-an-Dero avec laquelle il communique et forme un ensemble architectural. Mais c'est surtout le regroupement de tous les services d'aides sociales qui caractérise cette structure.

À côté des services d'aide à la famille et aux personnes en situation de précarité (Banque alimentaire, aide, aide à la scolarité), ce pôle a pour vocation d'accompagner la personne âgée tout au long de son parcours.

De l'aide à domicile, en passant éventuellement par des logements adaptés (neuf logements, en face du pôle social) jusqu'à l'entrée à la maison de retraite. "Les personnes qui bénéficient de l'aide à domicile peuvent ainsi participer à la vie de la maison de retraite", explique Johan MILIN, Directeur de pôle social.

 

Esprit village

"Pour le futur résident, c'est beaucoup moins déstabilisant. Il connaît déjà les lieux, et le personnel aussi a déjà fait connaissance avec la personne avant son entrée", ajoute Marie-Christine COZ, Adjointe.

 

Le chantier englobe également l'extension de la maison de retraite avec six chambres individuelles, salle d'animation, petite médiathèque, salon de coiffure et d'esthéticienne ou encore café-comptoir.

 

Cet ensemble dont le coût global s'élève à 5 millions d'euros, et qui sera finalisé en juin 2017, a été conçu par l'architecte Yves-Marie MAURER en concertation avec le personnel. "Nous avons tous travaillé sur le projet. Et l'architecte a bien su retraduire ce que nous souhaitions. L'optique était de mettre en avant l'esprit village, de créer un lieu de vie et de rencontre ouvert, et revaloriser l'image de l'Ehpad", informe Johan MILIN.

 

Et que découvre l'usager, en franchissant la porte du pôle d'action sociale ? un espace lumineux, avec un hall d'accueil aux couleurs douce, les bureaux administratifs, le bureau de l'assistante sociale, la banque alimentaire, et des bureaux des intervenants extérieurs (psychologue, caisse de retraite).

 

Une grande salle de réunion, ouverte également à la maison de retraite et aux associations de la commune, contribue à l'objectif fixé. "Celui de l'ouverture sur l'extérieur avec le défi de réhabiliter le social". 

[Ouest-France 26/05/2016]

Les Têtes en l'air ont enchanté Ker-an-Dero

La musique a une place de choix parmi les divertissements proposés aux résidants et leurs familles à la maison de retraite de Ker-an-Dero. Dernièrement, c'est une chorale toute féminine, Les Têtes en l'air, formation de la MJC de Morlaix, qui a apporté ce brin de bonheur musical. Et ceci avec des chansons interprétées dans plusieurs langues. Un récital plein de fraîcheur qui sortait un peu des sentiers battus, très apprécié par les résidants. Et plus particulièrement par Joséphine Beuzit qui fêtait son anniversaire. [Ouest-France 18/04/2016].

À Ker-an-Dero aussi, on fête Mardi gras !

Les élèves de la Maison familiale rurale de Kerozar sont des hôtes réguliers de la maison de retraite de Ker-an -Dero. La semaine dernière, un groupe était de retour pour fêter Mardi gras avec les résidants. Une rencontre qui s'inscrit dans leur parcours de formation de 1re année, services aux personnes et aux territoires. Déjà un autre rendez-vous est pris. Les élèves reviendront le 29 mars pour une autre rencontre intergénérationnelle autour d'un défilé de mode printanier. [Ouest-France 17/02/2016]

Les paysages urbains du Photo-club à Ker-an-Dero

Ils sont des hôtes fidèles de la maison de retraite de Ker-an-Dero. Le Photo-club expose une nouvelle fois dans le hall d'accueil.

Cette fois-ci, les résidants admireront « Paysages urbains et graphismes », une invitation au voyage en pays de Morlaix et dans le monde. Une exposition ouverte pendant une quinzaine de jours avant l'arrivée d'une nouvelle, au printemps ! Et en poussant quelques pas plus loin, une autre exposition du Photo-club attend le public à la mairie, avec « Epaves ». [Ouest-France 11/02/2016]

Partagez ce site

en un clic !