Ker an dero : Alma et Louchi ont conquis le public

Céleste Solsona est originaire de la Bourgogne. Depuis le début du mois, elle a parcouru plus de 1 000 km avec ses juments, Alma et Louichi, pour aller à la rencontre des enfants dans les écoles et les personnes âgées dans les Ehpad. Elle a présenté son animation équestre Les chevaux de Céleste, mardi, à Ker an déro. Une quarantaine de résidents installés sur le terrain herbeux ont applaudi le trio. Cette rencontre a été filmée par Adrien Pavie et Britta, tous les deux professionnels dans le monde du cinéma. Un documentaire verra le jour sur l’ensemble du périple. « Les résidents étaient très émus », soulignent les animatrices de la résidence, Marie-Claire et Nicole. « Cette rencontre a éveillé plein de souvenirs liés aux chevaux. » [27/04/2019]

À Ker-an-Dero, les résidents aiment le kafe brezhoneg

Cela fait dix ans que le kafe brezhoneg ouvre régulièrement ses portes à l’Ehpad (Établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes) de Ker-an-Dero. Des après-midi bretonnants appréciés par les résidents. Lors du dernier rendez-vous, ils ont pu suivre les histoires drôles de Louis Derrien, François Caroff et Perre-Alain Moal et pousser la chansonnette avec eux. [Ouest-France 28/02/2019]

À Ker an Dero, des rires avec du théâtre en breton

Il y a de l’animation à l’Ehpad de Ker an Dero en ce mois de février. Après la visite surprise des tout-petits de la crèche Ti ar Vugale, c’est la troupe Kanfarted Lanleya qui y a semé la bonne humeur, vendredi après-midi. Ce n’est pas le premier passage de la troupe, qui y reçoit, à chaque fois, un tonnerre d’applaudissements.

Hervé Lautrou, Daniel Cotty et Alain Hamon ont ainsi entraîné résidents, familles et personnel dans une suite de saynètes en breton, où l’humour était l’ingrédient principal. Lors de cette représentation, un invité surprise a apporté la cerise sur le gâteau. Ainsi, Roland Derrien, du duo des Paysans chanteurs, a apporté la note musicale. Applaudissements aussi pour Annie Cotty et Martine Lautrou, responsables des costumes et du volet technique. Kanfarted Lanleya promet de revenir bientôt avec de nouveaux textes pleins d’espiègleries en breton. Et c’est par un chaleureux « Kenavo ar wech all ! » que cette après-midi théâtrale en breton s’est achevée. [Ouest-France 22/02/2019]

Partagez ce site

en un clic !